Beuvry : 18 juin, un rappel parce que rien ne bouge !

Publié le par un-jour-une-antenne

On comprend maintenant la raison des sourires sur les visages des élu(e)s de la municipalité de Beuvry face aux membres du collectif croisés dernièrement…

Municipalité qui refuse toujours toute concertation publique, en pleine lumière et préfère encore les convocations individuelle de « conciliation » à fin d’arrangements amiables avec quelques riverains sélectionnés…

 

Il faut croire que ses réseaux et leurs relais sont saturés !

 

On n’obtient toujours aucun signal comme quoi nos transmissions sont bien reçues et qu’à chaque fois une réponse est plus que souhaitée…

 

Rappel :

 

On se souvient que cette proposition de loi Ondes avait bien failli couler corps et biens à l'Assemblée Nationale et qu'il avait fallu bien de l'endurance à Laurence Abeille et au groupe EELV pour qu'elle refasse surface au bout d'un an ! …Et qu'elle finisse enfin par être votée sous la forme d’un texte édulcoré en première lecture le 23 janvier dernier.

Cela après bien des tentatives plus ou moins réussies des élu(e)s du P.S. pour le faire retirer, amender, dénaturer, oublier…

Quand on n’a pas assisté à de grandes manœuvres d’usurpation… Et d’enterrement en catimini !

 

Cette proposition de loi vient d'être "débattue" au Sénat.

 

L'examen du texte a commencé…

 

Mais, mais, mais, la séance a été levée pendant les débats sur l'article 1

 

Maintenant, il faut que le texte soit réinscrit à l'ordre du jour du Sénat - au mieux en octobre, et ça n'est même pas sûr !

 

En d'autres termes après avoir été bloquée à l'Assemblée Nationale, la proposition de loi est tout normalement bloquée au Sénat...

 

Le lobby se frotte les mains ; ses "relais" fonctionnent très bien dans les Assemblées Parlementaires ; un vrai réseau G+++

 

Les intérêts économiques particuliers sont là aussi prioritaires, la santé publique peut attendre...

 

Pas de changement en perspective.

 

Par changement il faut comprendre amélioration.

 

Amélioration de la considération pour ses véritables employeurs : les compatriotes concitoyens…

 

Dont on a promis de défendre les intérêts … Et la santé.

 

 

Mais ça, c’était avant !

 

Et à Beuvry ?

 

A la question qui a été posée par une personne élue : « A quoi ça sert de continuer le collectif à Beuvry ? »

 

Le collectif a répondu…

 

 

 What else ?

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article