Beuvry, on n'y fera toujours pas de petit pas ?

Publié le par un-jour-une-antenne

Un petit pas

pour notre santé,

un grand pas

pour nos députés !

 

 

Le collectif continue sous la neige à communiquer dans le respect de ses engagements même si à quelques centimètres il semble toujours que les signaux aient du mal à être captés !

Voici donc transmise encore une chose qui bouge pour que ça change.

MAIS AILLEURS !

Tant pis, même avec des flocons qui virevoltent et dansent à Beuvry.


Alors que les conclusions du Grenelle des ondes ne sont pas attendues avant juin 2013, enfin ça devrait bougerlà où tout ce qui (ne) pourrait (pas) changer se fait (et se défait) une proposition de loi relative à l’application du principe de précaution défini par la Charte de l’environnement aux risques résultant des ondes électromagnétiques doit être discutée fin janvier.

 

Source : http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion0531.asp

 

Il faut dire que dans les grandes villes, où l’on est un peu plus sensible à l’écoute de ses concitoyens (et donc pas partout) et à la suite de leurs demandes répétées et de plus en plus insistantes, on a multiplié ces derniers mois les initiatives locales visant à favoriser l’information des populations sur leur expositions aux ondes électromagnétiques.

Et il est bon de rappeler que comme il l'est dit dans la première vidéo, les personnes élues représentent la population qui les a élues aussi pour les défendre et faire entendre leurs interrogations légitimes.

 

Exemple de la difficulté de compréhension du principe de précaution ?

 

Raison pour laquelle on préfère esquiver un problème soulevé par un sourire de connivence ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article