Beuvry, c'est pour quand le changement de téléphone et de forfait ?

Publié le par un-jour-une-antenne

http://i.huffpost.com/gen/1406984/thumbs/n-PORTABLE-ADDICTION-large570.jpg?15

 

Nous entendons parler depuis assez longtemps de la norme 3G et même la norme 3G+, sauf l’actuelle municipalité de Beuvry qui revendique de ne pas savoir recevoir tous les messages qu’on essaierait de lui transmettre.

 

Ce qui lui permet d’être officiellement très favorable à :

 

               -  une nouvelle vague d’implantation d’antennes sur le territoire de la commune.

               -  l’obligation prioritaire d’achat de nouveaux téléphones portables par toutes les catégories de population beuvrygeoise souhaitant pouvoir bénéficier des progrès promis…

 

Vague d’implantation d’antennes dont elle risque fort de ne plus avoir à s’inquiéter, non pas pour des motifs électoraux, mais parce qu’il serait envisagé que cela ne soit bientôt plus de son ressort grâce à un nouveau transfert de compétence vers Artois-Comm.

 

Rappelons tout d’abord que le « G » représente une génération de la technologie mobile, installé dans les téléphones et les réseaux cellulaires.

Chaque « G » vous oblige généralement à obtenir un nouveau téléphone.

Les opérateurs de leur côté doivent faire des mises à niveau souvent très coûteuses. Les deux premiers étaient des téléphones cellulaires analogiques (1G) et des téléphones numériques (2G), et ensuite les choses se sont compliquées.

 

Serait-ce un problème de génération qui incite la municipalité de Beuvry à communiquer ?

Pourtant elle fait une importante promotion sur l’intergénérationnel …

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/54/L'%C3%A9l%C3%A9phant,_le_cornac_et_le_t%C3%A9l%C3%A9phone_portable.JPG

 

Alors ?

 

Rappelons aussi que quand on regarde l’écran de son téléphone portable, on peut voir apparaître dans un coin cette indication qui peut être un E, un 3G, un 4G ou autre.

En fait, c’est le type de réseau de données sur lequel le téléphone est connecté. Evidemment, si rien ne s’affiche à part le nom de l’opérateur, cela veut dire que le téléphone se trouve dans une zone dépourvue de couverture data. Mais cela peut aussi signifier que le forfait souscrit n’inclut pas la connexion mobile ou que cette fonction n’est pas activée sur le smartphone.

Dans ce cas, il n’y a pas grand-chose que à faire sauf que de téléphoner. Ce pourquoi cet appareil était conçu à l’origine !

Cependant, avec une connection Wifi, il reste quand même possible de se connecter à Internet.

 

Relire les précédents articles…

 

Ceci dans le respect de nos engagements à aider les personnes qui le souhaiteraient vraiment à pouvoir communiquer comme elles l’ont annoncé. Et ce depuis n’importe quel point haut ou bas, dégagé ou pas de la commune.

 

Alors, connaissons-nous bien la différence avec la 4G et surtout ce qu’apporte cette nouvelle mouture des réseaux de communication ?

 

D’abord, la 3G offre un débit maximum de 1.9 Mb/s, la 3G+ quant à elle permet d’atteindre 21 Mb/s, et la 4G pourra normalement atteindre des niveaux dépassant les 100 Mb/s. Sous réserve que de nombreux paramètres techniques soient respectés !

 

Par exemple, pour télécharger un album de musique de 60 Mo :

                                       3G             19 minutes 30

                                       3G+           01 minute 15

                                       4G             10 secondes

 

Voilà donc ce qui laisse rêveuses tant de personnes qui n’ont toujours pas accès au haut débit ou qui n’ont accès qu’à la tranche basse, voire très basse, du haut débit !

 

Donc :

               -  Le réseau 3G signifie que le téléphone est connecté à un réseau d’internet mobile haut débit. Il se peut qu’il s’agisse de la 3G simple qui est plafonnée à 1.9 Mpbs ou de la 3G+, jusqu’à 21.6 Mbps.

                  Sur certains smartphones, la lettre H peut aussi apparaître. Cela signifie qu’il est connecté à un réseau deux à trois fois rapide que la 3G.

 

Il reste qu’il s’agit d’un débit optimal théorique !

 

               -  Le symbole 4G peut aussi apparaître sur l’écran du smartphone. Dans ce cas, cela signifie qu’il peut accéder non pas à de la 4G proprement-dit, mais du LTE c’est-à-dire de la 3G évoluée avec un débit pouvant atteindre jusqu’à 100 Mpbs.

 

               -  La vraie 4G offre quant à elle un débit plus qu’impressionnant de 1 Gpbs mais il faudra attendre encore quelques temps pour qu’elle soit implantée partout en France.

 

La 4G est censée être encore plus rapide, mais ce n’est pas toujours le cas.

 

Notamment parce qu’il y a tellement de technologies dites 4G, et tellement de façons de les mettre en œuvre que le terme est devenu vide de sens.

 

L’Union Internationale de la Télécommunication qui est un organisme de normalisation a essayé d’émettre des exigences sur la nominalisation d’un réseau 4G, mais qui sont ignorés par les opérateurs mobiles.

 

La « vraie » 4G devrait inclure le HSPA+ 21/42, WiMAX, et le LTE.

De ce fait, les trois connexions séparées ne sont théoriquement pas censées fournir assez de débit pour être nommées 4G.

 

La principale innovation de cette fameuse 4G c’est l’apport d’une grande fluidité permettant donc, par exemple, de regarder la TV en streaming.

 

http://www.santeendanger.net/dossiers_macherConduire_03.jpg

 

Ce qui est très pratique :

 

               -     quand on voit la taille des écrans si gourmands en électronique et donc en courant consommé… (Les dimensions des nouveaux modèles suivent d’ailleurs la tendance générale du downsizing vers des dimensions plus modestes comme relevé dans les divers salons)

 

               -     quand on se déplace et qu’il vaudrait mieux conserver un maximum d’attention à ce qui entoure dans la réalité, surtout quand on a branché une paire d’écouteurs en plus…

 

               -     quand on ne dispose donc pas d’une connexion 4G permanente, cela pourrait effectivement décharger rapidement la batterie dans la recherche du réseau, car le Smartphone fait alors beaucoup plus appel à l’énergie de la batterie lorsqu’il est souvent déconnecté puis se reconnecté. En effet, le téléphone risque de jouer au yoyo, c’est à dire connexion 3G puis connexion 4G ainsi de suite.

 

Mais pour cela, il faudra bien sûr investir dans un mobile 4G, ainsi que dans le forfait qui va avec.

 

Ce sera donc un sacré coût supplémentaire.

 

Alors si vous n’êtes pas élu(e) ou autre petit(e) veinard(e) à qui on a offert ce nouveau gadget avec un joli forfait en conséquence, à vous de voir si ce surcoût en vaut vraiment le coup !

 

A reconsidérer quand il s’agit d’un cadeau de l’employeur pour pouvoir joindre l’employé partout et en permanence. Avec un respect très aléatoire de la législation…

 

http://www.enviedevoyager.fr/wp-content/uploads/2013/06/image.jpg

 

 

Commenter cet article